Serignac sur Garonne 4ème Chantier Jeunes


03 novembre 2023 - 1879 vues

Le 4ème « chantier jeunes » de la commune de Sérignac s’est déroulé du 23 au 27 octobre.

Les « Chantiers Jeunes », c’est avant tout l’occasion pour des jeunes de découvrir, pendant une semaine, le monde du travail tout en contribuant à l’amélioration du « mieux-être » de leur village (peinture, aménagement, etc.).

Cette action réunissant des jeunes de tous horizons, pilotée par la Mairie, se déroule à raison de 5 demi-journées de travail, généralement les matins de 9h à 12h. Elle permet une alternance de temps de travail, de temps de loisirs et de temps de vie collective ainsi que l’acquisition de connaissances et savoir-faire sous la conduite de responsables compétents. La semaine d’engagement se clôture généralement sur une touche conviviale, en partageant une activité "extra-chantier".

Les missions proposées sont variées : de l'entretien ou de la restauration du patrimoine municipal, au réaménagement et à l'amélioration d’espaces de vie au sein du village, …... C’est ainsi qu’il y a eu la participation à la réfection du lavoir de Plaisance, la fresque murale du Hall associatif, la plantation d’arbres en vue de la création d’une friche pénétrante, le ramassage de déchets dans le village, la réfection de bancs dans la résidence Habitalys,..

Ce dernier chantier a aussi permis aux jeunes de se sensibiliser au handicap et à la différence. Ainsi, accompagnés par Ghislaine DUROVRAY, élue et animatrice diplômée d’Etat, les jeunes ont rencontré les personnes âgées de la MARPA avec lesquelles ils ont partagé un repas. Un moment très convivial placé sous le signe de l’intergénérationnel et du partage.

Dès le lundi, les jeunes ont pu réfléchir avec Priscilla et ???? du Groupement des Créateurs à « Comment passer d’un projet à sa réalisation ». Se projeter dans l’avenir fut un vrai challenge pour des jeunes plus enclin à l’immédiateté. Le groupe s’est vraiment pris au jeu et a pu travailler à l’élaboration d’un projet solidaire fictif.

L’après-midi, atelier Handisport. Une demi-journée consacrée à l’approche du handicap avec David Sanchez et ???? à travers des activités comme :

  • le basket sur fauteuil,

  • la boccia, sport de boules d’origine gréco-romaine, apparenté à la pétanque et sport para-olympique depuis 1984

  • le cécifoot qui s’inspire du football mais adapté aux déficients visuels. Il se joue à cinq avec une balle remplie de clochettes.

Cet atelier a été partagé par certains résidents de la MARPA que les jeunes avaient invités.

Le mardi fut réservé à une autre approche de la différence grâce à l’association Clown en Route de Moirax qui propose à travers le clown-théâtre un espace de rencontre pour différents milieux et particulièrement la mixité entre milieu ordinaire et personnes en situation d’handicap. Le groupe, très volontaire et à l’écoute, s’est vraiment intéressé aux diverses activités proposées et a su passer au-dessus de la difficulté, pour des adolescents, de se mettre en scène, de se dévoiler face à leurs camarades. Ils ont vraiment apprécié ses divers temps où ils ont pu se dépasser, rigoler ensemble, s’étonner parfois mais surtout s’amuser vraiment.

Les mercredi et jeudi ont été consacré véritablement au travail manuel proprement dit. Encadrés par Gérard Rouquette et Guy Delbosc, agents techniques, ils ont travaillé à la rénovation des volets de la salle des fêtes.

Jeudi soir, pour les récompenser de leurs efforts, la Mairie leur a offert une sortie au Monky, à Estillac.

Vendredi, après le rangement et nettoyage de la salle des fêtes et le partage d’un repas avec les élus, ils ont pu visiter la nouvelle usine de pompage d’eau sous la direction de Marie-Aude. Une visite très enrichissante où les jeunes ont posé de nombreuses questions. La fin d’après-midi s’est poursuivie par l’intervention de Lucile de l’association Au Fil des Séounes qui leur a fait découvrir l’importance de l’eau pour notre territoire et l’interaction entre les milieux aquatiques et les autres milieux. Avant de se séparer après une semaine riche en évènements et en rencontres, la Mairie a versé à chacun des participants un petit pécule.

Ce fut, pour tous, jeunes comme adultes, une expérience enrichissante sur bien des plans où chacun a pu se sentir accueilli dans ce qu’il vivait, ce qu’il était, en toute simplicité et avec malgré tout beaucoup d’empathie. Il est clair que les divers ateliers ont permis une cohésion de groupe peut-être plus grande que dans les précédents chantiers.

Tout ceci a pu être réalisé, en partenariat avec Co.Clic.Co, grâce au soutien de l’Agglomération Agenaise et de la CAF.

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article