Le député du Gers David Taupiac se positionne dans le cadre du projet de loi pouvoir d’achat.


21 juillet 2022 - 727 vues

Les députés ont débattu tard dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 juillet dans le cadre de l’examen du projet de loi sur le pouvoir d’achat porté par le gouvernement. Le député du Gers David Taupiac s’est positionné en votant pour les deux mesures majeures adoptées dans la soirée. La revalorisation de 4% des minima sociaux ainsi que la déconjugalisation de l’allocation adulte handicapé, pour laquelle le député avait milité au cours de la campagne des législatives. Largement débattu durant la précédente législature, cette mesure soutenue par les associations du handicap qui doit permettre l’individualisation du calcul de cette prestation sans prendre en compte les revenus du conjoint, avait été rejetée 6 fois par la majorité présidentielle. A cette occasion M Taupiac a pris la parole dans l’hemicycle afin de défendre un amendement devant mettre un terme à la conjugalisation de l’AAH et ainsi « assurer l’autonomie, la liberté, l’indépendance, retrouver tout simplement la dignité » pour des personnes handicapées pour qui le mariage était bien souvent synonyme de perte de revenus. « Il s’agit d’un message de dignité pour beaucoup de personnes ainsi qu’une mesure de justice sociale. Je regrette toutefois que la majorité ait pris autant de temps pour se laisser convaincre de son importance » a déclaré le député à l’issue du vote.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article