Dordogne : Le Département mobilisé auprès des plus fragiles


01 avril 2020 - 284 vues

Parce que la loi a confié aux Conseils départementaux la responsabilité première des solidarités humaines, le Département de la Dordogne intervient de manière très large dans tout le champ social. Il y consacre près de 60% de son budget de fonctionnement. Ainsi, il soutient et accompagne les personnes âgées dépendantes, qu’elles résident à domicile ou en établissement, les personnes en situation de handicap, celles en recherche d’emploi, les familles en difficulté, les enfants placés sur décision de justice. Une action essentielle au quotidien, a fortiori dans cette période de crise sanitaire.

Le versement des prestations garanti

Face à la crise sanitaire à laquelle notre pays est confronté, le Département a pris, dès l’entrée en vigueur des mesures nationales de confinement, toutes les dispositions nécessaires pour ne provoquer aucune rupture dans les missions accomplies. Il a veillé à ce que les personnes bénéficiaires de prestations et d’allocations, telles que l’aide personnalisée à l’autonomie par exemple, continuent à les percevoir, sans interruption ni retard.

Par ailleurs, il a décidé de reconduire à l’identique les paiements pour les 30 000 Périgourdins concernés, jusqu’à un retour à la normale autorisant un travail régulier d’évaluation des demandes. Les situations d’urgence impliquant une modification des aides sont naturellement prises en charge par les agents dédiés du Département.

Le soutien aux établissements sociaux et à leurs salariés conforté

L’action sociale départementale met également en route toute une chaîne d’activités économiques qu’il s’agit de préserver de façon prioritaire dans le contexte difficile que nous traversons. Le Département verse, en effet, 20 millions d’euros par mois aux établissements sociaux et médico-sociaux, notamment.

Le choix de maintenir les paiements par reconduction de mois en mois va permettre aux établissements et services intéressés d’assurer le règlement de leurs fournisseurs et la paie de leurs salariés.

Une attention spécifique est aussi portée aux 360 assistants familiaux ayant en responsabilité les enfants qui leur sont confiés par l’Aide Sociale à l’Enfance. Une cellule particulière a été créée de manière à répondre au mieux à leurs interrogations.

Tous ces personnels, dévoués et compétents, méritent notre entière reconnaissance. Leur rôle social, trop souvent demeuré dans l’ombre, se révèle plus que jamais indispensable pour apaiser les inquiétudes et aider les personnes fragiles auprès desquelles ils exercent leur métier.     

L’engagement sans faille des équipes du Département

Pour leur part, les agents des services sociaux du Département sont à pied d’œuvre en ces temps où, en vertu de la règle générale, chacun doit rester chez soi. Près de 60 agents sont présents sur tout le territoire et autant sont à leur domicile, en télétravail, disponibles au téléphone pour répondre aux interrogations et prêts à résoudre les problèmes qui leur sont exposés.

Ils assument de la sorte la palette des tâches d’un quotidien ordinaire pour l’accompagnement des familles, des enfants, des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, le suivi des enfants placés et des aides de la protection maternelle infantile, le suivi de la tuberculose et des interruptions volontaires de grossesse.

Ils assurent aussi l’accueil du centre départemental de santé qui a ouvert ses portes à l’automne dernier à Excideuil. L’affluence a été très vite au rendez-vous, témoignant d’une attente de la population locale à laquelle cette structure est venue répondre.

Avec tous les personnels en première ligne

Enfin, en parfaite complémentarité avec les services de l’Etat, le Département s’attache à sécuriser les soignants et les salariés des établissements et services placés sur le front de l’épidémie.

Le Département qui détenait près de 24 000 masques, conservés de l’épisode de grippe de type H1N1 de 2009-2010, les a remis à l’Agence régionale de santé, tout d’abord, à destination des professionnels de santé, ensuite aux services d’aide à domicile ainsi qu’aux maisons d’enfants à caractère social. 200 000 masques supplémentaires ont été commandés afin de compléter les dotations de l’Etat qui seront livrées en fonction de l’évolution de la situation.

Avec détermination et sérénité

A sa place, dans le cadre des compétences qui sont les siennes, le Département met donc, d’ores et déjà, tout en œuvre pour contribuer à la lutte contre la pandémie du Covid-19, bien que la Dordogne ne soit pas, à ce jour, classée sur le plan national parmi les zones les plus touchées. Ce combat est l’affaire de tous. Il sera gagné si nous savons faire preuve, dans la durée, d’esprit de responsabilité et de solidarité.

Accompagner les particuliers dans une démarche environnementale

Pendant cette période de confinement, toutes celles et ceux qui ont la chance d’avoir un jardin en profitent pour s’occuper de leur petit espace vert.

Le Conseil départemental a mis en place des guides « Jardiner au Naturel » pour accompagner les particuliers dans cette démarche environnementale.

Il s’agit d’apporter quelques conseils simples pour apprendre à jardiner de façon plus naturelle, en bannissant l’usage des pesticides et des engrais chimiques dans son jardin, sur sa terrasse ou dans ses jardinières…

Retrouvez ces vidéos et fiches conseils en suivant le lien :  https://bit.ly/2UK4q0w

Par ailleurs, le maintien de la vente de plants potagers dans les magasins de proximité que sont les coopératives agricoles permet d’aider l’ensemble de ces magasins, qui s’approvisionnent principalement chez des producteurs locaux, en circuits courts, à surmonter les difficultés induites par la situation actuelle tout en soutenant l’agriculture locale.

http://www.leetchi.com/c/radio-cool-direct

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article