NOCTURNE DE BRUCH - Vendredi 29 juillet 2024 Le « Knecht » plus ultra


05 août 2022 - 425 vues

Noah Knecht, sociétaire de Bourg en Bresse Ain Cyclisme, aura été l’homme fort de la 46ème édition du Critérium Marcel Caillau

Les quelques gouttelettes de pluie qui ont arrosé l’Albret le matin du 29 juillet n’ont jamais altéré la motivation des bénévoles du comité d’organisation de la nocturne de Bruch. Bien au contraire.

Une année record

Le travail de toute une année et les efforts conjugués des Amis du Cyclisme de Bruch, des dirigeants du Guidon Agenais, de la Municipalité, de Jean-Louis Gauthier et des bénévoles… furent bien récompensés et cela à plusieurs titres : une température clémente et idéale pour effectuer les 90 tours de la bastide à vive allure, la présence d’un public nombreux composé de spectateurs connaisseurs, des innovations dans l’organisation et un plateau de coureurs depuis longtemps inégalé tant en quantité qu’en qualité.

En effet, c’est une soixantaine de concurrents qui ont pris le départ donné par M. Alain Lorenzelli, maire de Bruch et de Mme Christine L’Her, présidente des Amis du Cyclisme de Bruch et nièce du défunt co-fondateur Marcel Caillau avec J. Louis Gauthier.

Parmi le peloton, plusieurs nationalités étaient représentées ; les coureurs français en nombre mais aussi des Japonais, des Espagnols, un Danois, des Britanniques, un Argentin, un Néo-Zélandais… qui se sont mêlés aux joutes que se sont livrées les coureurs en quête de revanche après la nocturne de Monpazier courue la veille et dominée par les coureurs de Midi-Pyrénées (Blagnac et Occitane).

Une course en 3 actes 

Lors du premier tiers de la course, parmi les nombreuses tentatives d’échappées, celle composée par D. Lapouges (Périgueux), H. Romeo (CA Castelsarrasin) et l’omniprésent N. Knecht (Bourg en Bresse) parviendra à tenir tête au peloton. N. Knecht (bien qu’esseulé) démontrait qu’il avait bien l’intention d’en découdre. L’an dernier licencié au club de Charvieu Chavagneux, il avait déjà fait le déplacement à Monpazier et Bruch.

A l’arrière, 7 coureurs aiguillonnés par les primes distribuées par le speaker J. Gauthier formèrent une contre-attaque. Il s’agissait de L. Langella (Blagnac), Ch. Albrechtsen (le danois de SmartDry), A. Costeplane et M. Lavignac (les 2 de l’Occitane), L. Desriac (Vietnam), J. Hagen (Nice) et Pasquet (CD Dordogne).

A mi-course, ils ont opéré la jonction avec l’échappée ce qui portait à 10 le nombre de fuyards. A 40 tours de l’arrivée, l’échappée prit un tour au peloton qui comptait encore 19 unités dans le bon tour.

Après ce tournant dans la course, l’échappée initiale avec les formations les plus importantes représentées numériquement, aucun autre coureur ne put refaire jeu égal avec les 10 premiers et n’eut de bon de sortie pour en reprendre un tour au peloton.

Une arrivée au finish

Après une course menée en un rythme endiablé, la course finit en un sprint massif où Noah Knecht jeta son vélo sur la ligne d’arrivée pour prendre le dessus sur le lot-et-garonnais Lilian Langella. Il faudra avoir recours à la photo finish pour connaître le vainqueur de cette édition 2022.

Le maillot noir et vert de Bourg en Bresse était désigné vainqueur par le jury des commissaires présidé par Grégory Mauri au détriment de L. Langella, tandis que le danois Albrechtsen démontrait que son équipe n’était pas venue de Gérone (Espagne) pour faire de la figuration.

En inscrivant son nom au palmarès de cette course historique, N. Knecht, l’homme seul, venait de mettre un terme aux ambitions des clubs de Midi-Pyrénées qui espéraient renouveler les performances de la veille à Monpazier mais aussi remporter le Challenge Périgord Albret, mis en jeu pour la 1ère fois entre le Vélo Club Monpaziérois et les Amis du Cyclisme de Bruch. L’objectif de ce Trophée était de fidéliser la participation des coureurs sur les deux nocturnes. Un pari réussi puisque une quarantaine de coureurs se sont alignés sur les deux courses.

Après cette édition brillante, les organisateurs tiennent à remercier Albret Communauté, la Municipalité de Bruch, les nombreux annonceurs, les médias, la radio partenaire Cool Direct et les bénévoles ainsi que toutes les parties prenantes qui ont contribué au succès de ce 46ème critérium Marcel Caillau. En conclusion de la soirée, un coup de chapeau spécial fut rendu à Joseph Toffoli pour son engagement bénévole et son implication de longue date dans l’organisation de cette épreuve.

Cathy Gastou

Le podium :

1er Noah KNECHT – Bourg en Bresse – en 1 h 36 ‘ 59

2° Lilian LANGELLA – GSC Blagnac

3° Christian ALBRECHTSEN – Team SmartDry

1er des 2ème catégories – Audric PASQUET – CD Dordogne

1er des 3ème catégories – Maxence LEFUR – UC Gradignan

Vainqueur du Challenge Périgord Albret – Noah KNECHT

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article