Le Musée Bernadotte accueille l'exposition Harry La Montagne " Un américain à Pau de 1920 à 1939


26 décembre 2019 - 312 vues

Harry La Montagne

Propriétaire de chevaux de course, peintre et sculpteur, vétéran de la Grande Guerre et “sportsman”, Harry La Montagne est né le 20 novembre 1869 à New York et mort le 15 juin 1959 dans son appartement du Plazza Hôtel.

Il est le fils d’Auguste La Montagne, négociant en vins et d’Anne Davis, fille d’un important promoteur new-yorkais, Thomas E. Davis. Il suit des études de beaux-arts à l'Académie Julian à Paris. C'est aussi le beau-frère du Prix Nobel de la paix, Président de l’Université Columbia, Nicholas Butler.

Le 2 mars 1871, Harry La Montagne épouse Emma Morgan, fille du Dr. Thomas Morgan, à New London, Connecticut.

En 1905, il est nommé Directeur Général à la Golden Link Mining Company, Arizona. Le 30 avril 1906, il se marie avec Béatrice Kinney à la cathédrale Saint-Patrick. L'Archevêque Farley préside à la cérémonie.

Béa est la fille de Francis Sherwood Kinney, l’un des fondateurs de Kinney Brothers Tobacco Company qui fusionnera ensuite avec American Tobacco Company. Son frère Abbot Kinney est connu pour avoir construit le front de mer voisin du Venice de Los Angeles.

En 1911, alors qu’aux États-Unis les paris sur les courses sont interdits, Harry La Montagne décide de transporter les chevaux de son écurie en France. Peu après le début de la Première Guerre mondiale, ses chevaux sont réquisitionnés par l’armée française et Harry retourne aux États-Unis. Le couple La Montagne vit alors entre Narragansett, New York et Aiken (Caroline du Sud), où ils chassent à courre avec Frederick Henry Prince et John Harvey Wright Junior, Maîtres d’équipage du Pau Hounds.

En 1917, à l’âge de 47 ans, Harry s’engage dans l’armée américaine et prend part aux combats en France en tant que major. Il sera décoré de la Légion d’Honneur le 16 mai 1919.

Entre 1920 et 1939 les La Montagne passent chaque hiver à Pau où ils louent la Villa Régina. En tant que membres de l’English Club, du Pau Golf Club et de la Société d’Encouragement, ils sont des personnalités en vue dans la colonie anglo-américaine de Pau. Ils participaient aussi aux chasses du Pau Hunt.

 

Ouvert de 11h à 18h Entrée Gratuite

Musée Bernadotte

Rue tran

Renseignements 05 59 27 33 02

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article