Grand Villeneuvois : Politique de la ville

28 décembre 2017 - 879 vues

La politique de la ville désigne la politique mise en place par les pouvoirs publics afin de revaloriser les zones urbaines en difficulté et de réduire les inégalités entre les territoires.
Sur le Grand Villeneuvois, deux quartiers sont concernés : La « Bastide au bord du Lot » à
Sainte-Livrade et la Bastide de Villeneuve-sur-Lot.
Dans le cadre de la programmation 2018, les associations, qui souhaitent proposer un projet en faveur
des publics des quartiers prioritaires de la politique de la ville doivent remplir un dossier de demande de subvention qui sera instruit par le service Politique de la Ville de l’Agglomération du Grand Villeneuvois en lien étroit avec les services de la préfecture de Lot-et-Garonne.
L’appel à projets (AAP) 2018 répond aux objectifs du contrat de ville, signé le 10 juillet 2015. Il
constitue aujourd’hui le cadre unique de mise en oeuvre de la politique menée en partenariat entre
l’État, les collectivités territoriales et l’ensemble des partenaires concernés en direction des quartiers
défavorisés et de leurs habitants.
Qui est concerné ?
Les porteurs de projets de la Politique de la Ville peuvent être des associations, des bailleurs sociaux,
des collectivités territoriales ou des établissements publics.
Orientations stratégiques et priorités 2018
Pour être subventionnées, vos actions doivent répondre aux objectifs d’un des 3 piliers du Contrat de
Ville : cohésion sociale ; développement économique et emploi ; cadre de vie et renouvellement urbain.
Critères d’éligibilité
Pour être éligibles, les projets proposés doivent s’inscrire dans les axes prioritaires cités ci-dessus,
concerner les habitants des quartiers prioritaires et venir en complément du droit commun.
Les dossiers sont à déposer jusqu’au 22 février Direction du développement culturel et des politique contractuelles de l’Agglomération du Grand Villeneuvois – 24 rue du vieux pont – 47440 Casseneuil - 05 53 71 96 57
Quelques exemples d’actions réalisées en 2017 : une éducation artistique renforcée à l’école, mise en
place d’actions permettant l’accès au sport, un soutien au travail de mémoire de l’immigration,
augmentation des prestations d’accès aux droits, et aussi soutien et accompagnement des jeunes en
recherche d’emploi avec les parrainages de la Mission Locale .

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article