De l'écopastoralisme à Labastide-Saint-Pierre


20 mai 2022 - 687 vues

Vendredi 20 mai, Dominique Sardeing, vice-présidente du Conseil départemental de Tarn-et-
Garonne, était à Labastide-Saint-Pierre pour assister à l'arrivée de 4 brebis et de 5 agneaux de la
société « Auprès d'idylle éco-pâturage » destinés à l'entretien des 4 866 m² du terrain en friche de
l’ancien diocèse qui appartient au Conseil départemental depuis 2020.
En effet, cet espace étant coûteux à entretenir, la collectivité a choisi une solution significative : la
mise en place d'un éco-pâturage. Cette mesure écologique constitue une alternative à l'utilisation
des équipements mécaniques.
Cette technique, dans l'air du temps, permet de protéger l'environnement en stoppant les émissions
de CO², mais aussi met fin aux nuisances sonores et olfactives.
De plus, l'éco-pâturage permet le développement de la flore et de la faune, les déjections animales
jouant un rôle fertilisant et créant des micro-habitats pour le développement des champignons.
Cette pratique entre dans la logique de développement durable et fait partie intégrante de la gestion
différenciée des espaces verts publics mise en place par la collectivité.
Le terrain se situant à proximité immédiate du collège Jean-Jacques Rousseau, des élèves ont pu
assister à l'arrivée des brebis et découvrir le travail du berger et de son chien (un patou). Ils les ont
vus encadrer et guider les « tondeuses à quatre pattes » vers leur nouveau pré. Dans un second
temps, les collégiens seront initiés au travail de tonte à travers des ateliers pédagogiques.
Les brebis sont issues de sauvetages ou d'abandons, de réformes et d'associations de sauvegarde des
animaux de la ferme. Elles sont suivies par un vétérinaire et sont enregistrées à la chambre
d'agriculture. Le berger passera régulièrement les surveiller et contrôler leur état de santé.
Pour rappel, il est interdit de donner à manger aux brebis 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article