Les Jeunes agriculteurs du Gers ont mené mercredi 26 avril en matinée une opération

27 avril 2017 - 177 vues

« Notre objectif en cette matinée est de nous rendre compte sur place si les transformateurs ont mis en application la transparence de leurs  produits au travers de l’étiquetage. Celui-ci doit mentionner obligatoirement pour les viandes le pays de naissance, le pays d’élevage, le pays d’abattage et pour les produits laitiers l’étiquetage doit mentionner le pays de collecte et le pays de conditionnement ou de transformation, si c’est ces différentes étapes sont réunies, le produit bénéficie de la mention, origine France », résume Benjamin Constant, président des Jeunes agriculteurs du Gers. Ce sont une dizaine de JA qui ont parcouru les divers rayons concernés dans les grandes et moyennes surfaces d’Auch dont Leader Price, Carrefour, Leclerc, Intermarché et Biocoop. Des visites qui ont été facilitées par les directeurs de ces commerces, ce qui a permis le déroulement de cette opération des JA sans le moindre incident. « Car nous ne sommes pas là, souligne Benjamin Constant, pour apprécier la qualité des produits mais pour que les consommateurs sachent d’où ils viennent et pour qu’ils les achètent en toute connaissance ».

La récolte des produits non conformes a été plus ou moins conséquente, c’est selon, mais globalement les viandes transformées et mises sous vide (jambon blanc, volailles …) ont été épinglées.  Bien entendu les résultats de cette opération « Origine connue » seront transmis aux transformateurs concernés. Ce sera un pas de plus vers la transparence tant souhaitée des produits, mais nous en sommes seulement qu’à l’étape d’expérimentation  prévue jusqu’en décembre 2018.@source le journal du Gers

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article