Prison ferme requise contre Yvon Collin, sénateur de Tarn-et-Garonne


13 septembre 2019 - 159 vues

L'avocat général de Lyon a prononcé ce jeudi un réquisitoire très sévère à l'encontre d'Yvon Collin, le sénateur du Tarn-et-Garonne. Il requiert quatre ans de prison, dont deux ans ferme et quatre ans d'inéligibilité avec exécution provisoire (ce qui veut dire avec effet immédiat, même en cas d'appel) et 50 000 € d’amende. S’agissant  de Jean-Pierre Gonzatti, son corrupteur présumé, le magistrat a requis 18 mois de prison, dont 12 avec sursis. Le jugement sera rendu le 23 octobre.

Pour rappel, depuis 2010, Yvon Collin est soupçonné par la justice d'avoir accepté une somme de 40 000 € de la part de Jean-Pierre-Gonzatti, une vieille connaissance montalbanaise. En échange, le parlementaire se serait engagé à fournir un emploi au sein du conseil général au neveu de Jean-Pierre-Gonzatti.  @source la DM

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article