L'épidémie de rougeole en Nouvelle-Aquitaine a fait un mort dans la Vienne

13 février 2018 - 651 vues

Jeudi, l'Agence régionale de santé recensait 213 cas de rougeole dans la région depuis le mois de novembre. Une personne est morte de la rougeole à Poitiers, dans la Vienne, a annoncé l'Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine, mardi 13 février. Une épidémie sévit dans cette région depuis novembre 2017 : 213 cas avaient été recensés jeudi, selon un bilan de l'ARS soit près du double du nombre de malade décomptés début janvier.

Que faire en cas de rougeole ?

    Si vous suspectez une rougeole, appelez immédiatement votre médecin. Emmenez votre enfant aux urgences si :
  • la fièvre dépasse 40,5 °C ;
  • ses oreilles sont douloureuses ;
  • il a du mal à respirer.

Ce que fait le médecin en cas de rougeole ?

Avant l’éruption de boutons, le médecin peut faire le diagnostic s’il voit de petites tâches blanchâtres, en grains de semoule, à l'intérieur des joues, spécifiques de la maladie, mais elles ne sont pas toujours présentes. Le diagnostic se fait alors au moment de l’éruption.

Le médecin fait un examen complet pour rechercher d’éventuelles complications. La rougeole est une maladie très contagieuse : le médecin doit signaler tout cas de rougeole qu’il diagnostique à l’agence régionale de santé dont il dépend.

Quels sont les traitements de la rougeole ?

    Le traitement de la rougeole consiste à soulager l’enfant :
  • du paracétamol contre la fièvre et les douleurs,
  • un lavage du nez et, éventuellement,
  • un médicament contre la toux sèche.

Les antibiotiques ne sont nécessaires qu’en cas d’infection bactérienne des oreilles ou des poumons. L’enfant doit boire beaucoup et se reposer. Chez les adultes, la rougeole peut nécessiter une hospitalisation.

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article