De Gaulle Appel du 18 juin 2020 - [LE TEXTE]


09 novembre 2020 - 289 vues

De Gaulle Appel du 18 juin 2020
Moi, Général de GAULLE, toujours à COLOMBEY-LES-DEUX-EGLISES, à 30 km de JOINVILLE-ENCHAMPAGNE, je m'oppose à la décision de la Préfecture de CHAUMONT, qui vient d'autoriser la construction d'une laverie atomique sur les bords de la Marne.
La Champagne vient de perdre une bataille mais n'a pas perdu la guerre.
Il résulte de ces conditions que les forces champenoises de la Haute-Marne, de la Marne et de l'Aube soient entièrement mobilisées, que nos armes soient fourbies, pour bouter UNITECH hors de notre territoire. On peut dire que cette autorisation est non seulement une capitulation, mais encore un asservissement.
Or, beaucoup de Champenois n'acceptent pas la capitulation ni la servitude, pour des raisons qui s'appellent l'honneur, le bons sens, l'intérêt supérieur de la Champagne.
Je dis l'honneur ! Car la Champagne s'est engagée à refuser toutes les installations atomiques : NOGENT-SURSEINE, SOULAINES, MORVILLIERS, EPOTHEMONT, et plus loin BURE à la frontière de la Haute-Marne. Les Champenois ont compris ainsi leur devoir.
Je dis le bon sens ! Car il est absurde de considérer la lutte comme perdue. Oui, nous avons subi une grande défaite. Le système décisionnel mauvais, toutes les fautes commises dans la conduite des opérations, l'esprit d'abandon de certains élus pendant ces derniers combats, nous ont fait perdre une bataille contre UNITECH.
Mais il nous reste des alliés localement et nationalement, dont les ressources sont immenses.
Je dis l'intérêt supérieur de la Champagne ! Car cette guerre n'est pas qu'une guerre contre une laverie. Cette guerre est une guerre contre le projet CIGéo, dont la laverie est d'abord un accompagnement économique générateur de 40 malheureux emplois. Combien seraient perdus dans l'agriculture bio et dans le tourisme. Je pense au lac du Der tout proche.
Nul ne peut prévoir si les Champenois qui sont neutres aujourd'hui le resteront demain. Toutes les forces de l'écologie triompheront finalement de celles de la pollution chimique et atomique. Le destin de la Champagne n'est pas d'être soumise au lobby atomique, l'avenir de la Champagne n'est pas de devenir la poubelle atomique de la France. L'honneur, le bon sens, l'intérêt supérieur de notre territoire, commandent à tous les Champenois libres de
continuer le combat, là où ils seront et comme ils pourront. Il est, par conséquent, nécessaire de grouper partout où cela se peut une force française aussi grande que
possible. Tout ce qui peut être réuni, en fait d'éléments militants français, et de capacités françaises de production d'idées, doit être organisé partout où il y en a. Moi, Général de Gaulle, j'entreprends ici, depuis COLOMBEY-LES-DEUX-EGLISES, cette tâche nationale.
J'invite tous les militants, j'invite les citoyens, les associations, les syndicats, les mairies, les communautés de communes...à se réunir à moi. J'invite les délégués départementaux, les députés, les sénateurs... où qu'ils se trouvent actuellement à se mettre en rapport avec moi.  J'invite tous les Français qui refusent les pollutions chimiques et atomiques à m'écouter et à me suivre. Vive la Champagne belle et touristique, Vive la Champagne saine, dans l'honneur et la Santé publique ! Vive la Haute-Marne qui respire et qui inspire .

Je Soutien Radio COOL DIRECT

 

<a style="color: #ffffff;" title="Je soutiens la Radio"

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article