Castelsarrasin: Sur les traces de Saint-Alpinien .

16 avril 2018 - 157 vues

Sur les traces de Saint-Alpinien
Des processions qui remontent au XIII° siècle.
La première mention historique des cérémonies de Saint-Alpinien figure dans l’accord passé le 16 juillet 1281 entre le prieur de Saint Sauveur et celui des Carmes, dans lequel il est fait obligation aux Frères du Mont Carmel de participer aux processions de Saint-Alpinien. Fidèles, pèlerins, malades se pressaient durant des siècles aux abords de l’église et dans les rues pour assister aux cérémonies, aux processions, aux offices et aux foires marchande et foraine. Interdite, puis rétablie et enfin abandonnée par le Clergé en 1960, la Saint-Alpinien fut de tout temps un moment privilégié de la vie castelsarrasinoise.
Elle est aujourd’hui notre fête locale, un moment festif apprécié de tous Qui était Saint-Alpinien ? Saint-Alpinien a été le premier des Saints honorés à Saint Sauveur. Le culte s’établit au XIIIème siècle, date à laquelle la ville possède les reliques de ce Saint. En 1275, Saint-Alpinien avait été inhumé à Limoges aux côtés de Saint Martial, dont il était le premier disciple, puis transféré à Ruffec.
Selon la légende, pour éviter la profanation des reliques, le moine sacristain de l’abbaye de Ruffec les dissimula dans un baril pour les porter à l’abri dans l’abbaye de Moissac. Arrêtées par un naufrage ou une crue de la Garonne, les reliques échouèrent sur le territoire de la paroisse de Saint Jean, et furent ensuite attribuées à l’église Saint Sauveur.
Les reliques furent placées dans une châsse dorée aux châtons sertis de pierres. Enfouie dans le sol en 1793 pour échapper à la Révolution, exhumée en 1795, la châsse fut détruite et les écrits rendus illisibles. C’est en 1823 que les reliques, contenant l’os de la hanche droit, une côte et l’humérus du bras gauche, furent posées dans la châsse actuelle, faite de bois doré où sont figurés les douze apôtres encadrant Saint-Alpinien. Dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle, la puissante Confrérie de Saint-Alpinien fit exécuter, à l’occasion de ses 500 ans, le pavillon pour le port du Saint pendant la procession annuelle se déroulant la dernière semaine d’avril.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article