BASEBALL – Indians – Championnat de France Nationale 1 -Un Dimanche de Partage

15 mai 2017 - 1112 vues

En recevant ce dimanche l'équipe de Montpellier, les Indians se devaient de remporter les deux rencontres du jour pour se maintenir en tête de la poule.

Jérome Debrais attaque sur le monticule. Il place ses lancers précis dans la zone de strike, laissant les Barracudas s'élancer sur des balles, et manquer de très nombreuses frappes. Avec une défense qui s'applique et joue juste, les Montpelliérains ne parviennent pas à rentrer le moindre point.

A l'inverse, les Indians attaquent fort et posent des frappes qui trouent la défense adverse. Les coureurs arrivent sur base, et font rentrer les points un à un. Très vite, Bon Encontre score par deux fois dans la première manche, puis fait rentrer trois points dans le deuxième.

Le fossé se creuse entre les deux équipes, à l'avantage des locaux. La troisième manche est décisive.

Les barracudas se heurtent à la défense intransigeante des Indians, qui ne leur laisse rentrer aucun points. Nos joueurs, portés par un Jérome Dabrais impérial sur le monticule mettent 4 points de plus. L'écart est creusé et le moral des Montpelliérains en baisse. Les Indians à l'inverse se relâchent un peu, et ne scorent pas dans le quatrième manche, avant d'en finir en prenant un nouveau point en manche cinq. Avec dix points d'écart, l'arbitre arrête ce premier match sur la victoire sans appel des Indians sur le score de 10 à 0.

 

Une attaque en faillite

 

Au vu du premier match, le deuxième ne sera que pure formalité pensent l'ensemble des spectateurs présents. Pour débuter la rencontre, le coach Jérémy fait confiance à Kévin Sauvage qui vient prendre place sur le monticule. Appliqué, il parvient à maintenir les Barracudas qui ne se laissent pas faire, et prennent deux points dans la première manche, alors que les Indians en font rentrer trois. Dans la deuxième manche, c'est l'inverse, si bien que les deux équipes sont à égalité parfaite.

La physionomie du match est totalement différente par rapport au premier. Montpellier est plus agressif au bâton, les Indians y sont plus en difficulté. Pour la troisième manche, Steeven Vesque remplace Kévin Sauvage. Ce changement tactique ne produit pas du tout l'effet escompté, mais plonge les Indians dans une spirale infernale. Les Barracudas n'hésitent pas à frapper, et la chance leur sourit. Des balles manquées par la défense de Bon Encontre laissent la place à Montpellier qui ne se prive pas de marquer. Grâce à leur fougue et leur envie, ils arrivent à rentrer onze points face à un seul petit pour les indians. « un trou énorme, difficile à combler, surtout que notre prestation en attaque est très moyenne »  avoue le manager, qui se voit dans l'obligation de remodeler son équipe dont le moral est atteint. Mais l'avantage est du côté des Barracudas qui continuent de scorer par deux fois dans la quatrième manche. Les Indians se cherchent, et arrivent à faire rentrer deux points en cinquième manche, mais qui ne seront pas suffisants. Avec 18 points pour Montpellier, contre 8 pour les Indians, la partie est terminée.

Les deux équipes se quittent avec une victoire et une défaite chacune, ce qui, avec le même partage entre les deux autres équipes de la poule, laisse le classement inchangé. Les Indians en tête sont talonnés par Eysines, Montpellier et Béziers fermant la marche.

Le prochain match pour les Indians aura lieu début juin à Béziers, où ils devront se rendre avec la volonté de rapporter deux victoires.

Tous les résultats sur le site du club www.indians-bbe.com

 

 

 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article