BASEBALL INDIANS – CHAMPIONNAT DE FRANCE NATIONALE 1 -

08 mai 2017 - 183 vues

UN BEAU DIMANCHE DE BASEBALL

Déplacement sous haute tension pour les Indians, qui se rendaient ce dimanche 7 mai en terre girondine, chez les Raiders d'Eysines pour élire le premier de la poule.

Dès le début du match, Jérémy Krentner aligne une équipe performante. Steven Vesque se place sur le monticule, poste qu'il conservera jusqu'à la fin du match. Dès le première manche, les Indians donnent le ton, en plaçant des frappes puissantes et sèches, qui leur permettent de faire rentrer un point. Les Raiders ne s'en laissent pas compter, et réussissent eux aussi à rentrer un point. Le ton du match est donné : aucune équipe ne veut lâcher le moindre point.

Toutes les manches sont disputées âprement. Les joueurs des deux équipes prennent les bases, mais ne parviennent pas à scorer, les défenses assurant tour à tour l'élimination des joueurs adverses.

Les cinq manches sont d'un niveau très relevé, avec un Steven Vesque impérial sur le monticule. Des deux côtés, les frappes sont franches, et les balles fusent loin du marbre. Les défenses sont à l'unisson jusqu'en septième et dernière manche, où celle des raiders craque. Une faute sur un relais en première base permet à Maxime Rieubland d'arriver en troisième base, position idéale pour marque le point de la victoire. Ses coéquipiers veulent eux aussi cette victoire, s'élancent intelligemment sur les balles du lanceur d'Eysines, et frappent de très bonnes balles qui viennent mourir entre les défenseurs. Le point de la victoire rentre par l'intermédiaire de Maxime, suivi par un deuxième point, scellant la victoire des Indians sur le score de 3 à 1, au terme d'un match de très belle facture qui a enthousiasmé et tenu en haleine tout le public jusqu'à l'ultime frappe de la matinée.

Un manque de lanceur

Pour le deuxième match, la difficulté pour le manager Jérémy Krentner, en l'absence de ses lanceurs habituels, est de faire monter au monticule un lanceur pouvant contenir les frappeurs adverses. Jean Philippe Goulesque relève le défi jusqu'en troisième manche, relevé par Kévin Sauvage, lui même suppléé par Benjamin Fornasero. Jean Philippe assure la première manche, puisque ni l'une ni l'autre des deux équipes n'arrive à marquer le moindre point. Dans la deuxième manche, ce sont les locaux qui prennent l'avantage en faisant renter trois points contre deux pour les indians. Les défenses assurent et les deux équipes se tiennent, jusqu'à la troisième manche, qui voit les Raiders prendre nettement le large en marquant sept fois, alors que les indians ne font rentrer aucun de leurs joueurs. Le fossé est largement creusé entre les deux équipes, Eysines prenant la tête du match. Ce n'est pas le changement de Jean Philippe par Kévin Sauvage sur le monticule qui changera la physionomie du match, les Raiders continuant à marquer dans la quatrième manche 2 points de plus. Même si les Indians arrivent à rentrer un point, ils ne comblent pas le fossé qui les séparent de leur adversaire du jour. Finalement, les Raiders termineront le match en ajoutant trois points de plus, s'assurant une large victoire sur le score sans appel de 14 pour Eysines, et de 4 pour les Indians.

L'analyse de Jérémy est claire, « sans lanceur de formation, il est difficile de vaincre, même si l'équipe s'est bien comportée en défense en ne concédant que deux fautes directes contre une pour Eysines. »

Sur l'ensemble des deux rencontres les indians se sont très bien comportés au bâton, en frappant 14 hits, soit deux de plus que leur adversaire. La prestation de Steven Vesque est à mettre à l'honneur aujourd'hui. Il a sans conteste contribué à la victoire des Indians dans le premier match.

Le classement de la poule ne change pas, les Indians restent en tête à égalité avec les Raiders. La suite du championnat s'annonce captivante. Pour les Indians, cela se passera le 14 mai à Bon Encontre, avec deux rencontres importantes contre Montpellier, en vue de conforter leur première place.

Tous les renseignements sur les Indians sont sur le site www.indians-bbe.com.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article