Auch : Fleurs sur la ville

15 mai 2017 - 232 vues

A l’approche de l’été, la décoration florale est entièrement renouvelée par les jardiniers municipaux qui ne laissent rien au hasard pour donner naissance à des ensembles harmonieux et multicolores.
Nemesia, gaura ou sauges, voici quelques-unes des 63 espèces choisies par le service municipal Espaces Verts pour renouveler la décoration florale en divers endroits de la ville : rond-point de la Patte d’Oie, place Saluste du Bartas…
Près de 7000 plantes sont utilisées sur une soixantaine de massifs, représentant 910 m2. Elles ont été choisies l’été dernier, en étudiant avec du recul le comportement des plantes durant la saison précédente, étant entendu que les conditions climatiques peuvent varier d’une année à l’autre. Et parmi cette sélection, calibrachoa, plectranthus ou scaevola ont été nécessaires pour réaliser les 150 jardinières, que les Auscitains peuvent notamment apprécier rue de Lorraine, passerelle St-Pierre ou autour de la Maison de Gascogne. Dosage des hauteurs L’originalité est bien sûr au rendez-vous. Et la large palette de couleurs, éclatées aux quatre coins de la ville, démontre une nouvelle fois que les jardiniers ne laissent que peu de place à l’improvisation. Ainsi, à la Patte d’Oie, le ton jaune prédomine avec les phormiums et les coreopsis. Place Salinis, le bleu de la verveine, de la lobelia et de la sauge rappelle l’eau du bassin, les cannes de Provence et le papyrus étant là pour apporter du volume. Enfin, dans un jardin Ortholan qui a bénéficié d’un coup de neuf, les carrés fleuris proposent un camaïeu de bleus faisant référence aux inondations de 1977. Un feu d’artifice floral qui nécessite qu’au sein des équipes qui se partagent le territoire communal, on évalue en amont les quantités à commander auprès d’horticulteurs locaux pour obtenir ce savant dosage de nuances et de hauteurs de plantes. Après la phase d’arrachage des bisannuelles et de préparation, les jardiniers municipaux mettent en terre ces plantes annuelles qui formeront jusqu’en octobre des massifs harmonieux et multicolores.
Un entretien écologique.  Mise en place d’un tapis de paillage pour alléger la sol, incorporation en amont d’un amendement organique végétal de longue durée pour nourrir les fleurs, arrosage au goutte-à-goutte des jardinières, hôtels à insectes pour lutter naturellement contre les parasites des plantes… la Ville d’Auch a depuis longtemps opté pour un entretien écologique de ses espaces verts et notamment des massifs.

Le fleurissement en chiffres
 6900 plantes représentant 63 espèces ;
 plus de 60 massifs représentant 910 m2 ;
 13 jardiniers participent au fleurissement ainsi que 4 agents d’autres équipes en renfort ;
 150 jardinières.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article